Prix Fathi Othmani « Engagement citoyen »

Dernière mise à jour : 10 déc. 2020


Erwann Ezio Jaunin
Erwann Ezio Jaunin

Fathi Othmani était certes un Municipal engagé dans sa fonction, mais il était également un enseignant appliqué à transmettre des valeurs, autant que du savoir, à ses élèves.


Ses collègues du Collège du Belvédère, afin de lui rendre hommage, ont ainsi créé ce printemps le fonds Fathi Othmani « Engagement citoyen », qui récompensera chaque année un élève qui s’est démarqué par sa bienveillance et son engagement. Jusqu’à épuisement de ce fonds géré par l’association du Belvédère, le Conseil de direction attribuera ce prix à un élève méritant. Les valeurs choisies : la bienveillance et l’engagement, deux valeurs qui tenaient particulièrement à cœur à Fathi Othmani et qui sont représentatives de ce qu’il a toujours essayé d’inculquer à ses élèves.


La Municipalité de Chavannes-près-Renens, touchée par l’initiative, a décidé de s’associer à ce fonds pour honorer la mémoire de son regretté Collègue, par le versement d’un montant de CHF 1'000.–, qui permettra à celui-ci de rester actif pour une dizaine d’années.

Le lauréat 2020 du prix Fathi Othmani « Engagement citoyen », décerné pour la première fois le 3 juillet, est M. Erwann Ezio Jaunin, élève de la classe 10VG/06.



Portrait

C’est un garçon un peu timide mais visiblement bien dans ses baskets avec qui nous avons échangé quelques mots au sujet de ce prix dont il restera à jamais le premier lauréat.


Erwann n’était pas un élève de la classe de M. Fathi Othmani. Tout au plus l’a-t-il une fois eu comme professeur remplaçant et a-t-il pu échanger quelque mots avec lui. A la réception de ce prix, Erwann a été très heureux et honoré, car il ne s’attendait à aucun moment à cette distinction. Cela d’autant moins que son parcours au collège du Belvédère avait été marqué jusqu’à peu par des périodes difficiles et de turbulences. Mais Erwann a, selon ses propres mots, su faire en sorte de sortir de la liste rouge de ses professeurs et réintégrer la «bonne liste ». Et il en éprouve une légitime fierté.


Le prix Fathi Othmani lui a été octroyé parce que, durant le confinement, il a apporté une assistance active à ses camarades pour se connecter et les a aidés à faire leurs devoirs. Le fait d’avoir su trouver la force de transformer une situation scolaire compliquée en un succès et d’obtenir de surcroît la reconnaissance du corps enseignant pour ses actes citoyens font qu’Erwann voit assez naturellement cette période comme la plus heureuse de sa scolarité.


Alors cher Erwann, bravo pour votre engagement et surtout, courage et persévérance pour la suite !


Yves Leyvraz


142 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout