Parti·es... pour un tour

Dernière mise à jour : juil. 1



Projecteurs sur la nouvelle Municipalité

Le 1er juillet marque le début d’une nouvelle législature pour les communes vaudoises. A l’heure du passage de témoin, votre journal vous propose de (re-)faire connaissance en quelques lignes avec les cinq membres de la Municipalité au gouvernail pour cinq ans et le premier citoyen de notre commune, notre Président du Conseil communal. Ce dossier rappelle aussi la nouvelle composition de notre organe législatif. Enfin, c’est aussi l’occasion de remercier les représentants sortants de la Municipalité pour leur engagement.



Loubna Laabar

Loubna Laabar, Syndique

En charge de l’administration générale, des finances, de l’informatique, des grands projets et de la communication.


Mme Laabar est originaire d’Ecublens, mariée et mère de trois enfants, au bénéfice d’une licence en sciences économiques et sociales, d’un DESS du secteur financier et d’un diplôme en management d’entreprise.


Son vœu dans le cadre de ses nouvelles responsabilités : accompagner activement les innombrables défis qui guettent la commune, en adéquation avec les besoins actuels de la population. Pour elle, il s’agit d’être en mesure de participer de manière efficiente à maîtriser et à dresser les contours d’une future ville qui se veut réussie, harmonisée et conviviale.


Diplômée praticienne en PNL (programmation neurolinguistique), Mme Laabar s’intéresse particulièrement au bien-être des gens à travers les aspects du développement personnel, de la lithothérapie et de l’aromathérapie. Elle pratique la marche, la course, le yoga et la natation par beau temps.

Björn Bettex

Björn Bettex

En charge de la sécurité, de l’office de la population, des paroisses, de la culture, du sport et de la vie associative.


Docteur en droit, avocat de profession, ancien président du Conseil communal, M. Bettex entend mettre à contribution ses compétences dans les domaines liés à la sécurité. Il souligne que la vie associative, le sport et la culture sont indispensables pour créer le lien et favoriser l’intégration entre les habitants d’une commune qui s’agrandit. Des événements locaux pour tisser des liens, c’est l’un des engagements qui lui tient à cœur.

Dans le village où j’ai grandi, nous aimions nous réunir, que ce soit pour assister à un match du FC Lausanne-Sports sur le terrain de la commune ou pour suivre la comédie musicale Mamma Mia mise sur pied par le chœur mixte local.

Dans ses souvenirs, c’est avec émotion et nostalgie qu’il se revoit jeune hockeyeur participer à un tournoi junior à Prague, juste après la chute du mur de Berlin. Il y avait même gagné comme prix une canne en bois, laquelle trône encore comme tuteur à tomates dans le jardin familial.

Souleymane Barry

Souleymane Barry

En charge de l'urbanisme, des bâtiments et de la mobilité.


Né en 1969 au cœur de l’Afrique de l’Ouest, dans un pays de 9 millions d’habitants, mais dont la taille (plus de 270'000 km2) fait 6 fois la Suisse ; le Burkina-Faso, et dont le nom signifie « pays des Hommes intègres » en langues vernaculaires, M. Barry a suivi toute sa scolarité et ses études supérieures dans la capitale Ouagadougou ; il est titulaire d’un baccalauréat en Philosophie et Lettres.


Arrivé en Suisse en 1997, il est naturalisé une dizaine d’années plus tard avec pour bourgeoisie la commune de Ursenbach, dans le canton de Berne. Il a exercé son premier emploi comme aide-pépiniériste pendant dix ans jusqu’en 2008, année où il a rejoint les TL (Transports lausannois).


Amateur de vélo, il aime le cinéma, le théâtre et tous les sports en général, surtout quand ils passent à la télé… Son sens aiguisé de l’humour est particulièrement bien accueilli de son entourage.

Eduardo Camacho-Hübner

Eduardo Camacho-Hübner

En charge de la Cohésion sociale, de l’enfance et de la jeunesse.


M. Camacho-Hübner est né et a vécu toute son enfance en Amérique du Sud ; il reste profondément attaché à ce magnifique continent, sa langue et ses cultures. Dernier enfant d’une grande fratrie, il vient d’une famille de médecins (son grand-père, son père et plusieurs de ses sœurs). Sa mère était éducatrice spécialisée et l’une de ses sœurs, en situation d’handicap, représente pour lui une source d’inspiration permanente.


Passionné par la littérature et le cinéma, créatif, il adore écrire, peindre et cuisiner. Cependant, c’est la photographie qui occupe une place à part dans sa vie. Amoureux de la mer, des Alpes bernoises et du Léman, il aime s’y promener tôt le matin avec son chien.

Arrivé à Chavannes il y a 28 ans, l’année où il a rencontré sa future femme, il partage sa vie ici avec elle depuis un quart de siècle. Leurs deux enfants sont nés ici, et c’est en pensant à leur avenir et à celui de tous les enfants de notre petite ville qu’il s’est engagé dans divers projets associatifs et, finalement, en politique.

Jean Ceppi

Jean Ceppi

En charge du dicastère Travaux, voirie, environnement (TVE) et des Écoles.


Son intérêt pour la chose publique est passé par des études en sciences politiques accomplies après un CFC d’informaticien et un Master consacré aux identités numériques.


Son engagement politique est motivé par sa vision d’une commune forte, qui œuvre à la protection des intérêts de sa population et de ses employés. Durant cette législature, il s’engage à travailler en ce sens, dans un souci de respect et de transparence qui le caractérise.


Afin de promouvoir l’utilisation du vélo, il a fondé en 2019 un atelier de réparation autogéré et libre-service, à Chavannes. Basé sur le principe de la récupération à prix libre, ce lieu incarne son engagement écologique et solidaire.


(c) François Maret

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout