top of page

Structures de l’enfance: projet novateur

Chavannes et l’AJESOL (Association pour l’accueil de jour des enfants du sud de l’Ouest-lausannois) développent une politique d’inclusion novatrice au sein des structures collectives d’accueil de jour. Ces structures préscolaires et parascolaires ont pour mission d’accueillir tous les enfants de manière égalitaire et avec des prestations de qualité éprouvées et reconnues (loi sur l’accueil de jour des enfants LAJE). Cette mission demande des moyens et des compétences élevées pour être menée au quotidien et répondre aux besoins et aux attentes des enfants et de leurs parents. Aujourd’hui, Chavannes et l’AJESOL se dotent d’un projet innovant voulant permettre à toutes et tous de trouver plus facilement sa voie dans le vivre ensemble des structures de l’Enfance.


Pour rappel, ces enfants sont ceux qui ont des conditions physiques, et/ou psychiques, et/ou environnementales hors du commun. L’idée est de pouvoir les accueillir, eux et leurs familles, avec plus de fluidité et d’efficacité afin qu’ils puissent mieux vivre les étapes d’arrivée, d’adaptation et de socialisation au sein des structures avec les équipes éducatives.


Création de postes et d’un bureau en soutien

Concrètement, l’idée est d’engager un poste de coordination (50%), un poste de psychologue (50%) ainsi que 3 postes de soutiens éducatifs (70% chacun), afin de soutenir toutes les structures d’accueil de l’AJESOL dans leur capacité immédiate d’accueillir et suivre ces enfants. Ces 5 postes seront regroupés en un bureau dédié à l’inclusion à Chavannes-près-Renens.

Avec le soutien d’une ou d’un psychologue, il n’est pas question de modifier, remplacer l’éventuel système d’accompagnement privé lié à l’enfant (médecins, thérapeutes, etc.) ou celui mis en place par le système scolaire (dans le cas du parascolaire), mais plutôt de pouvoir soutenir l’équipe éducative plus spécifiquement et rapidement qu’auparavant par des conseils experts en psychologie. Ainsi, les équipes éducatives seront informées dès l’arrivée de l’enfant sur des manières concrètes de l’accompagner en fonction de ses spécificités. Cela permettra d’éviter de mettre trop longtemps à rechercher des solutions qui, sur la longueur, pourrait nuire autant aux enfants qu’aux équipes. Cette compréhension fine des situations, permettra aussi de s’entretenir de manière plus spécifique, avisée et approfondie avec les parents afin de dynamiser cette relation et améliorer les liens.


Démarrage en automne 2023

Au niveau administratif, le poste de coordinateur permettra également de prendre en charge le travail relatif aux demandes nécessaires pour obtenir les accords et subventions nécessaires aux suivis des enfants. Cela déchargera immédiatement les responsables de structure et le Service de la Cohésion Sociale. Par ailleurs, ce poste est financé par la Fondation pour l’Accueil de Jour des Enfants (FAJE) depuis février 2022 et disponible pour développer les facultés d’inclusion de l’ensemble des réseaux d’accueil du canton.


Le projet débutera courant de l’automne 2023. Comme à son habitude, la Municipalité et le Service de la Cohésion Sociale, Enfance et Jeunesse prévoient d’inviter les parents et autres partenaires à participer activement à sa mise en pratique. Ainsi, l’écriture collective d’un guide sur la thématique accompagnera l’entier du processus. Ainsi, il sera possible de montrer les bénéfices du projet à d’autres familles et structures du canton de Vaud.


Si cette expérience vous intéresse, il vous suffit de joindre le SCS pour y participer dès à présent (021/633.33.40 et/ou info@social.ch).

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page