Quartiers solidaires: autonomisation

Accompagner et renforcer, telle est la mission que s’est fixée la Municipalité au cours de cette législature envers sa population dans un contexte évolutif, dynamique, voire interpellant.

Photo de groupe de Quartiers solidaires à Chavannes-près-Renens
(c) Quartiers solidaires

Que ce soit au niveau social, urbanistique ou sanitaire, l’actualité nous renvoie plus que jamais à la nécessité de repenser nos modes de vie, d’identifier nos forces, d’évaluer nos potentiels et, surtout, elle corrobore notre volonté d’initier des projets communautaires dont le bien-fondé pour notre commune n’est plus à prouver. En effet, nous partageons et récoltons déjà les fruits de belles initiatives et réflexions menées ensemble.


Un des projets qui nous tient spécialement à cœur est celui de Quartiers solidaires spécialement dédié aux séniors. Ce dernier a démarré en septembre 2016, avec pour but d’améliorer leur qualité de vie et de leur permettre de devenir des partenaires au sein d’une commune en mouvance, via divers projets politiques, associatifs ou citoyens. A travers les différentes phases de développement éprouvées, les membres du groupe habitants ont largement étoffé leurs compétences et réseaux et ont intégré les différentes thématiques à la Commune. Pro Senectute Vaud, via son animateur M. Benoît Helle, le sait bien : toutes ces étapes sont non seulement riches de résultats mais également de sens.


Après cette « montée en puissance » individuelle et collective, une vingtaine de membres et leur quinzaine d’activités vivent maintenant l’étape de l’autonomisation, en rayonnant auprès d’une centaine de personnes. La méthodologie prévoit habilement le départ de leur animateur et leur permet ainsi de voler de leurs propres ailes. La rédaction des statuts pour une future association, ainsi qu’une convention de collaboration avec la Commune sont en cours. Il est réjouissant de constater la volonté de ce groupe de citoyens de se structurer, ainsi que les synergies qui se créent avec d’autres projets anciens ou nouveaux, tels que Cause Commune, l’association Choco-silo, le Potager 48, le club des Aînés. A ce titre, nous saisissons l’occasion de souhaiter une belle fête pour les cinquante ans du Club en juin prochain.


Vivre à Chavannes et se sentir acteur et responsable de son quartier ou de son environnement s’inscrit de plus en plus dans les démarches implicites et conviviales de nos concitoyens, tant notre tissu regorge désormais de possibilités d’actions et de rencontres riches en potentiels. Par leur diversité, ces associations représentent un atout majeur pour notre commune, qui permet d’affronter sereinement l’avenir.


Loubna Laabar

219 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout