Carmen, l'audition

Dernière mise à jour : mai 25

Culture – C’est la fin d’une catastrophe : il n’y a plus de théâtres, ni de cinémas ou de librairies. Le grand metteur en scène, El Director, se plaint, car son théâtre est fermé. Il rêve de monter Carmen. Mais il n’a pas de Carmen. Il n’a rien. Alors il part à la recherche de la Voix précieuse. Il s’est donné sept jours pour relever ce défi.

Avec son pianiste, El Director se propose d’apprendre à chanter au public. Puis, soudain, apparaît un violoniste, suivi peu après d’une orpheline perdue, puis d’une beauté cachée sous un tchador, ainsi que d’autres truculents personnages. Faisant appel à son génie créateur, El Director invente une corrida, un cheval, et tous les éléments de l’opéra, mais il lui manque toujours Carmen ! Le violoniste et le jeune homme tentent leur chance, nous permettant de savourer de la musique persane, latino-américaine, un air irlandais, du blues ou de la pop, un boléro, etc. Le directeur se plaint et devient colérique. Mais à force d’invoquer les dieux, le son d’un orchestre se fait entendre et la Diva apparaît. Par l’alchimie ainsi créée, c’est une voix en or qui se fait entendre, comme sortie tout droit de l’imaginaire d’El Director.



Retour aux sources d’un théâtre populaire

L’espace public, de la place du village au parc, en passant par la cour d’école et les parvis, est le lieu par excellence de la rencontre et du partage. Il réunit. Or c’est aussi la vocation des théâtres que d’être habités par des équipes artistiques, administratives et techniques qui, ensemble, se préparent à accueillir leurs spectateurs pour une invitation au voyage, à la réflexion et au rêve.


Infos pratiques

Collège de la Plaine

18 juin 2021 (heure à déterminer)

Spectacle tout public

Durée du spectacle : environ 1 heure


Texte: TKM

Photos: Lauren Pasches

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout