top of page

Théâtre jeune public dans l'ouest : Zigzag fête la marionnette

Dernière mise à jour : 19 sept. 2023

À Chavannes-près-Renens comme dans 7 autres communes de l’Ouest lausannois, la nouvelle saison de ZIGZAG Théâtre pour jeune public courra de septembre à décembre 2023. Le fil rouge : la marionnette sous toutes ses formes ! Comme chaque année, les enfants laisseront libre cours à leur imagination, mettront la main à la pâte dans les ateliers menés par les artistes, notamment pendant la Semaine de la créativité du 20 au 24 septembre. Depuis 9 ans, ZIGZAG tisse des liens entre familles, écoles et artistes avec une programmation accessible et exigeante. Le 1022 + a rencontré sa fondatrice et directrice artistique, Anne-Lise Prudat.


© Samuel Brun / Commune de Chavannes

Qu’est-ce qui vous a amenée à fonder Zigzag en 2015 ?

Je suis domiciliée à Bussigny depuis 1988. Mes 3 enfants ont grandi dans l’Ouest lausannois. Jurassienne d’origine, j’ai vécu pendant ma scolarité, avant ma formation théâtrale, les animations et les spectacles du Théâtre Populaire Romand (TPR) qui voyageait dans ce qu’on appelle aujourd’hui l’espace BEJUNE (Berne-Jura-Neuchâtel). Riche de ce que le TPR m’a apporté en matière de découvertes artistiques, de partage, d’éveil à la conscience citoyenne et d’expression, j’ai eu envie de transmettre à mon tour ce qui m’avait été donné. Dès 2010 - le district de l’Ouest lausannois avait été créé depuis 2 ans - j’ai commencé à élaborer un projet de découverte des arts scéniques pour enfants et familles qui pourrait non seulement concerner, mais rassembler les 8 communes de l’Ouest.

Pourquoi le nom de Zigzag ?

Le nom de ZIGZAG évoque le mouvement. Il fait référence à la dynamique des jeux de l’enfance, mais aussi au questionnement. La route tracée n’est pas droite. Elle est toujours à réinventer tout en continuant à avancer.


Par ailleurs, l’essence de ce projet est l’implantation non pas dans une, mais dans 8 communes de l’Ouest. Le public est invité à zigzaguer dans les espaces différents offerts par les Communes, d’un événement à l’autre.


La prochaine saison est dédiée à la marionnette. Pourquoi ?

J’aime le théâtre de marionnettes depuis toujours. Lucile Bodson écrit : « La marionnette évolue souvent dans un décor, une scénographie miniature : elle garde ainsi une certaine parenté avec les jouets et le jeu de l’enfant qui fait “parler” ses objets lorsqu’il joue ». Construire, manipuler des marionnettes, c’est donner vie à un univers de personnages ; c’est mettre en scène son propre monde, tel qu’on le désire. À la spectatrice que je suis, les marionnettes – en terre, en bois, en plastique, en fil de fer, en carton, en glace même, qu’elles soient des objets, qu’elles soient à fils, à tiges, à gaine – paraissent toujours vivantes. Elles m’autorisent à devenir géante ou minuscule, libre de ramper, de sauter, de voler, de prendre des voix différentes. Bref, d’oublier mon corps et la pesanteur. D’être totalement au monde, lourde ou légère comme la pensée.


Cet univers est si vaste qu’il fallait une fois s’y consacrer pleinement. Les propositions artistiques actuellement en tournée correspondent aux critères formels, thématiques et esthétiques chers à ZIGZAG : le thème de la marionnette s’est donc imposé comme une évidence.



Teaser PIERRE À PIERRE


Les artistes, des professionnels ? Les spectacles, des créations spéciales pour Zigzag ?

Les artistes convié·es par ZIGZAG font tous et toutes partie du réseau professionnel. Si les ateliers sont conçus par les artistes spécialement pour ZIGZAG, les spectacles programmés sont des créations qui tournent en Suisse, en France et ailleurs dans le monde. C’est le cas des 5 spectacles accueillis cet automne.


Pierre à Pierre, à Chavannes, et Mes nouvelles chaussures, à Ecublens, de la compagnie catalane Tian Gombau, ont été joués des centaines de fois dans le monde entier. Robot, à Crissier, de la compagnie genevoise Chamarbellclochette fait partie de la Sélection suisse en Avignon 2023. Le Petit bout manquant, à Chavannes, de la compagnie valaisanne Productions Hors Cases, tourne sur le territoire helvétique et dans les festivals français depuis 2 ans. Enfin, Pierre et le loup, du Collectif Les cRis de l’asphAlte, est joué dans des jardins, des cours, des musées, bibliothèques et théâtres depuis quelques années en Suisse et ailleurs. Il sera donné à Saint-Sulpice en décembre.


Dans les espaces offerts par les Communes de l’Ouest lausannois, ZIGZAG recrée les conditions les plus proches d’un « vrai » théâtre tout en allant au plus proche de son public.


Le petit bout manquant © Cedric Raccio


En 2023, une nouveauté : La Semaine de la créativité. Pourquoi ?

La Semaine de la créativité ouvre la saison d’automne 2023 de ZIGZAG. Elle précède et inaugure la série des représentations. Trois ateliers sont en lien avec Pierre et le Loup et Robot, spectacles qui seront présentés en octobre et décembre. Les enfants, avec les adultes qui les accompagnent, pourront fabriquer ensemble des pantins de carton, les faire jouer ou encore construire un personnage « robotique » sorti tout droit de leur imagination. La réflexion sur l’approche du public de l’Ouest lausannois est permanente, afin que chacun·e se sente concerné·e, légitime et accueilli·e par ZIGZAG. Les ateliers cités ici sont gratuits et libres d’accès.


Du 20 septembre au 2 décembre, zigzaguez cet automne dans l’Ouest lausannois, à Bussigny, Chavannes-près-Renens, Ecublens, Crissier, Renens et St-Sulpice ! Le site zigzagtheatre.ch regroupe toutes les informations et permet – c’est conseillé – de réserver les places.


Propos recueillis par Philippe Jeanloz

71 vues0 commentaire

Comments


bottom of page