top of page

Soutenir l’inclusion dans le pré et le parascolaire : Un projet novateur voit le jour dans l’Ouest

Les structures d’accueil de jour préscolaires et parascolaires ont pour mission d’accueillir tous les enfants de manière équitable et avec des prestations de qualité, reconnues par la Loi sur l’Accueil de Jour des Enfants (LAJE). Cette mission demande des moyens et des compétences élevées pour répondre aux besoins et aux attentes des enfants et de leurs parents. Aujourd’hui, l’AJESOL (Accueil de Jour des Enfants du Sud-Ouest Lausannois) se dote d’un projet innovant visant à permettre l’épanouissement et l’inclusion de TOUS les enfants au sein des structures de l’enfance.



Le projet inclusion vise à développer un environnement qui puisse répondre aux besoins éducatifs particuliers des enfants en situation de handicap, mais également des enfants évoluant dans un milieu socio-économique défavorisé, ou encore vivant des phases émotionnellement éprouvantes.


Le groupe de projet intervient à plusieurs niveaux auprès des structures de l’AJESOL. Une coordinatrice propose un accompagnement tant sur les aspects administratifs auprès des responsables, que sur le terrain auprès des équipes éducatives afin de développer des conditions d’accueil plus inclusives. Un soutien psychologique accompagne les équipes éducatives dans l’écoute, la réflexion et la mise en place de pistes et d’outils lorsque certains enfants présentent des difficultés à s’intégrer dans un environnement collectif. Cette analyse fine des situations, permettra également de s’entretenir de manière plus spécifique avec les parents, afin de renforcer les liens de confiance et de partage. Enfin, trois soutiens éducatifs fixes accompagnent le quotidien de certains enfants et amènent des expertises particulières aux équipes. À travers cet accompagnement sur trois niveaux, les enfants acquerront et développeront des compétences leur permettant de s’épanouir et mieux vivre la vie en collectivité.


Ce projet pilote a débuté en septembre 2023 pour une durée initiale de deux ans. Par ce projet, les communes de Chavannes-près-Renens, d’Ecublens et de Saint-Sulpice espèrent amener une réflexion de fond sur l’inclusion dans le milieu de l’accueil collectif de jour, en partageant leurs avancées avec les diverses structures du canton de Vaud.


Si ce projet vous intéresse ou vous souhaitez échanger autour de cette thématique, adressez-vous à Mme Valérie Schürch, coordinatrice du projet, vschurch@chavannes.ch.


Valérie Schürch

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page