top of page

Mobilité durable à Chavannes: Nouvelle étape

Le projet « Chavannes Mobilité » a franchi une nouvelle étape. En effet, le Conseil communal a validé le crédit d’ouvrage de CHF 3,285 millions demandé par la Municipalité *. Cette décision ouvre la voie à la mise en place, dès le printemps prochain et sous réserve de la procédure , des mesures concrètes de mise en œuvre des zones 30 et de rencontre (20km/h) sur les tronçons prévus ainsi que les aménagements qui y sont liés (voir schéma ci-contre) . Ainsi, le processus de requalification de la Commune suit son cours et la population peut ainsi se réapproprier une partie plus large des espaces publics.



La 1ère étape du développement d’une mobilité durable à Chavannes-près-Renens s’est déroulée entre 2019 et 2020 ; elle a permis d’établir la vision politique de ce dossier sur la base de nombreuses études, inventaires, analyses, des attentes exprimées via le Conseil communal et des souhaits formulés par la population dans le cadre d’ateliers participatifs. La seconde étape, entre 2021 et 2023, a été consacrée à la mise en place de mesures tests (impasse de Praz-Véguey p.ex.) ou de modération de trafic (sud de la rue Centrale et quartier de la Cerisaie). L’ensemble des plans a reçu cette année l’approbation de la Commission des limitations de vitesse du Canton (SCLV), moyennant quelques ajustements, et un préavis positif de la Commission consultative de circulation (CCC).



Mise en œuvre concrète

Zones 30

Comme le montre l’illustration ci-contre, le passage en zone 30 concerne l’avenue de Préfaully, la rue Centrale, l’avenue de la Gare sur son tronçon intermédiaire (Concorde-Préfaully). L’avenue de la Concorde fait actuellement l’objet d’une étude de requalification complète en zone 30 dans le cadre de l’implantation actuelle de deux complexes scolaires. A la rue de la Mouline, plusieurs éléments de réduction de chaussée seront posés. A la route de la Maladière (quartier de la Cerisaie), il n’est pas nécessaire de modifier la route actuelle étant donné qu’elle correspond à un axe cantonal principal qui fait l’objet d’une requalification générale. Enfin à la route de la Plaine, quelques places de stationnement seront supprimées. Devant l’établissement scolaire, une zone de rencontre (20km/h) est attendue afin d’accompagner la future rénovation du collège prévue dès 2025. Tout le secteur des Hautes écoles est concerné par des mesures de modération de trafic tel que le passage de certains axes en zone 30, notamment la route de la Sorge.



Zones de rencontre (20km/h)

Elles concernent trois secteurs : Centre-Gare (Glycines, Centrale, Gare Nord et Ramiers) ; Blancherie et Praz-Véguey-Plaine. Les aménagements dans ces zones visent à l’établissement de rues apaisées, sans transit et végétalisées.


Il est utile de rappeler que cette vision de la mobilité durable participe pleinement au Plan environnemental et climat communal (PECC) ; elle est parallèlement coordonnée à l’échelle de l’Ouest lausannois dans une volonté de compatibilité avec les objectifs du Plan climat vaudois.


* Le préavis 40/2023 est consultable dans son intégralité sur notre site web www.chavannes.ch




Tronçons concernés par les zones 30 km/h

Tronçons concernés par les zones de rencontre



Robin hottelier


78 vues0 commentaire

Comments


bottom of page