top of page

Economies d’énergie: les contributions de Chavannes

Dernière mise à jour : 23 déc. 2022

La thématique des économies d’énergie est certes omniprésente dans notre quotidien depuis que les conséquences de la guerre en Ukraine ont poussé les pays du Vieux Continent à en mesurer les effets afin de prévenir une pénurie ou des coupures d’électricité en hiver. Cependant, notre Commune n’a pas attendu la mauvaise surprise de l’année 2022 pour se pencher sur la thématique sous un angle plus large. Voici en substance un tour d’horizon des travaux menés par Chavannes dans sa sphère d’activités et aussi avec ses partenaires de l’énergie.


La Municipalité n’a pas attendu le spectre des scénarios difficiles pour agir ; depuis le début de son mandat, elle intègre la consommation énergétique à ses réflexions sur la durabilité. L’acquisition et la gestion du matériel informatique fait appel à du matériel moins gourmand en énergie. Plusieurs mesures ont été mises en œuvre à l’adresse du personnel de l’administration. Le budget alloué annuellement à l’environnement dans le but de soutenir des projets favorisant la réduction de la consommation d’énergie a quadruplé pour 2022. Dans le cadre du Plan directeur communal de l’Ouest lausannois (PDi-OL), notre Commune, comme ses voisines d’ailleurs, a décidé de procéder à un état des lieux de sa planification énergétique. Il s’agit de mettre en œuvre des outils permettant le suivi effectif des actions qui en découlent, de définir un panel d’indicateurs communs aux huit communes du district, régulièrement mis à jour et accessible au public. Le rendu de ce projet est prévu pour l’automne 2023.


Un partenariat est en place avec les SIE (Service Intercommunal des Énergies) ; il est appelé à se poursuivre l’an prochain. L’opération éco-logement est en cours dans plusieurs immeubles à l’avenue Epenex. En partenariat avec les SIE et sa société sœur TVT, un projet est lancé afin de rallier les quartiers prévus à l’est de Chavannes à une future centrale de chauffage à distance (ECUCAD).



Pour les bâtiments communaux, dans une première étape, un bureau a été mandaté afin de procéder à un appel d’offre groupé pour la couverture en panneaux solaires des toits des collèges. Des analyses sont effectuées en amont à chaque fois qu’un bâtiment communal est rénové, comme ce fut le cas pour la partie sportive du collège de La Planta ou le sera prochainement avec celui de la Plaine ; elles sont valables dix ans sauf modification substantielle du bâtiment.


Un groupe de coordination et une trentaine de mesures

Plus récemment, la Municipalité a nommé un groupe de coordination énergie, composé de la Syndique, des Municipaux des bâtiments et de l’environnement, de leurs chefs de service respectifs ainsi que de la déléguée au développement durable. Ce groupe a listé une trentaine de mesures visant à réduire la consommation énergétique de la commune en se basant sur les recommandations de l’Union des villes suisses. La mise en œuvre est effective depuis la mi-novembre de cette année.


Dans cet ensemble de mesures, nous y trouvons des éléments directement applicables, comme :

  • la réduction des températures de 2°C, mais au minimum 19°C dans les bureaux ;

  • la réduction à 15°C dans les locaux non utilisés régulièrement et désactiver ceux ne nécessitant pas d’être chauffés ;

  • la réduction de 1°C de la température de l’eau de la piscine de la Plaine ;

  • la fermeture des stores le soir dans les collèges et de l’eau chaude dans les bâtiments administratifs ;

  • le remplacement des sources d’éclairage public par du LED et l’extinction des éclairages extérieurs des bâtiments communaux. Le préavis déposé vise à une réduction drastique d’environ 50 % de la consommation d’énergie de nos infrastructures communales ;

  • la recharge des véhicules électriques sur les heures creuses ;

  • l’extinction des sources d’alimentation des ordinateurs et des imprimantes multifonctions hors des heures de bureau, voire d’autres équipements de cuisine.



Dans de nombreux domaines, il est nécessaire de redéfinir les besoins réels en chauffage ou en eau chaude, pour le SDIS (Service de défense incendie et secours régional), les écoles et les lieux occupés par les sociétés locales.


Quant aux illuminations des fêtes de fin d’année et aux mesures propres aux événements dont celui du marché de Noël, prochaine échéance du calendrier, nous vous invitons à lire l’article ci-contre de Mmes Daher et Deléamont. Il s’agit de trouver l’équilibre entre l’exemplarité et le maintien de l’esprit dédié à la Fête.


Last but not least, les Hautes écoles ont pris beaucoup d’importance sur le territoire chavannois et c’est loin d’être fini, à l’exemple du Vortex qui accueille un millier d’étudiant·es dans sa couronne et du déploiement du futur campus Santé à l’est de la commune. Éclairage confié au Vice-recteur de l’UNIL Benoît Frund.



Si simples et si utiles

Les gestes qui comptent (ou les bonnes habitudes à prendre… définitivement)


Téléchargez le mémo



Olivier Rappaz, avec la collaboration du Greffe

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page