Énergies et multimédia: la mutation des prestataires










Le Service intercommunal de l’électricité des quatre communes actionnaires de l’Ouest lausannois (Chavannes-près-Renens, Crissier, Ecublens et Renens), société d’une centaine de collaborateur-trices, est devenu ce printemps le Service intercommunal des énergies (SIE). Jusqu’ici cantonné dans un rôle de gestionnaire du réseau de distribution, le SIE passe à la commercialisation de l’électricité dès 2023. Cette nouvelle marque porte le sceau d’un redéploiement stratégique et d’un logo revisité. Afin de se positionner comme guichet unique de tous les métiers de l’énergie, le SIE prévoit d’investir 125 millions de francs en cinq ans, dans le réseau électrique (40), la chaleur à distance et géothermie (15), le photovoltaïque (20), la production électrique (30) et le passage à la fibre optique (24).


Sa société sœur, TVT Services SA, qui assure le raccordement multimédia des quatre communes mentionnées, raccorde depuis avril, et sur une période de quatre ans, les habitations de son réseau à la fibre optique. TVT propose aux habitant·es et propriétaires de migrer sur la fibre jusque dans les salons et pour les nouveaux ­bâtiments comme les anciens. Il s’agit de garantir aux usagers de bénéficier de la meilleure connexion Internet et de répondre aux besoins du télétravail en développement. A ce titre TVT Services a prolongé son partenariat avec Sunrise UPC pour l’offre de prestations multimédia (connexion Internet, TV et téléphonie fixe et mobile).


Olivier Rappaz


10 vues0 commentaire